Intranet des collèges de Lot-et-Garonne
Articles Archives
Département 47
 

Actualité
Conseil départemental des jeunes

Collèges du 47
 

Agen - Dangla
Agen - Ducos du Hauron
Agen - J. Chaumié
Agen - Jasmin
Aiguillon - Stendhal
Bon-Encontre - La Rocal
Casseneuil - G. Carrère
Casteljaloux - J. Rostand
Castelmoron
Castillonnès - J. Boucheron
Duras - L. Sigala
Fumel - J. Monnet
Lavardac
Le Passage - T. de Viau
Marmande - Cité Scolaire
Marmande - J. Moulin
Mas d'Agenais - D. Castaing
Miramont - D. Lamoulie
Monflanquin J-Kessel
Monsempron-Libos
Mézin - A. Fallières
Nérac - H. de Navarre
Penne d'Agenais - D Asperti
Port Ste Marie - D. de G.
Ste Livrade - P. Froment
Tonneins - Germillac
Villeneuve - A. France
Villeneuve - Crochepierre

Début /  Fumel - J. Monnet /  Projets pédagogiques
SONGES D'UNE NUIT D'ÉTÉ

SONGES D'UNE NUIT D'ÉTÉ

Dans le cadre du projet "Tous au théâtre", les élèves de 3ème se sont rendus le mardi 17 janvier au centre culturel de Fumel pour assister à la représentation de "Songes d'une nuit d'été" d'après Shakespeare, spectacle monté par la compagnie périgourdine "Métamorphose". Cette compagnie, installée au milieu de la forêt de la Bessède (près de Belvès) est dirigée par Jean-Paul Ouvrard, ancien assistant du grand Peter Brook.

"Le théâtre n'est rien d'autre que de la magie, de l'illusion. C'est ce que semble dire Shakespeare dans le "Songe d'une nuit d'été" où, dans une clairière féerique, se mêlent des personnages en chair et en os, des animaux et des esprits, où les mythes grecs se confondent avec les questionnements sur le couple et la réflexion sur l'art théâtral. Tout n'est que magie et illusion, insiste Jean-Paul Ouvrard, metteur en scène de la compagnie périgourdine Métamorphose qui, pour bien le souligner , fait réaliser un tour de magie en prélude au spectacle avant de réussir la prouesse la plus miraculeuse qui soit: faire jouer les 16 personnages de la pièce par deux comédiens, Scott Koehler et Jana Bojilova , onze sublimes marionnettes fabriquées maison, un musicien à tout faire, Maurice Moncozet, le tout épicé d'une pincée d'imagination et d'une grosse dose de talent. Véritables manipulateurs, dans tous les sens du terme,  les deux comédiens donnent vie aux marionnettes et parviennent à donner à ces objets inanimés des expressions changeantes, à leur conférer un caractère tantôt dramatique tantôt grotesque, sans donner l'impression de changer vraiment de voix ou d'intonation, demeurant ainsi plus récitants qu'acteurs. Le musicien participe largement à cette métamorphose des personnages par des effets sonores très étudiés qui remplacent également, et sans aucun problème, le décor. Scott Koehler et Jana Bojilova se métamorphosent parfois en humains, pour jouer les esprits, et ce glissement d'état est une autre des trouvailles du metteur en scène pour transporter le public du monde du réel à celui du fantastique. Dans cette pièce féerique, l'imagination est au pouvoir. Le démiurge Jean-Paul Ouvrard n'en manque décidément pas pour la rendre vivante, enlevée et accessible à tous. Ce fut le cas dans l'après-midi où 160 collégiens de Fumel et Monsempron-Libos ont suivi le spectacle avec beaucoup d'attention."

Article du journal SUD-OUEST

   Impression Impression